Que voir en 3 jours à Singapour

Publié le : 24 novembre 20227 mins de lecture

On a finalement vu Singapour et on a apprécié jusqu’à la dernière minute ! Dans mon voyage en Asie du Sud-Est, trois jours lui ont été entièrement consacrés et ils ont suffi à me faire tomber amoureux d’elle immédiatement, dès l’arrivée dans son spectaculaire aéroport, vraiment immense, considéré comme le plus beau du monde. Singapour est bien plus que ce qu’on aurait pu imaginer, une métropole unique, très bien organisée, où l’on respire une atmosphère très particulière et où les communautés ethniques et religieuses vivent ensemble en totale harmonie.

Que voir à Singapour en 3 jours

Une grande ville, Singapour, mais si ordonnée et fonctionnelle que les distances ne pèsent pas et que vous pouvez vous déplacer d’un endroit à l’autre facilement et en peu de temps. On doit admettre que mes trois jours à Singapour ont été assez chargés car on voulait visiter le plus de choses possible et grâce à une planification minutieuse, on a réussi à inclure dans mon itinéraire l’île de Sentosa. Nous sommes arrivés à Singapour dans la soirée et après un transfert rapide de l’aéroport en métro, nous avons atteint notre hôtel et, étant donné le long voyage intercontinental, nous nous sommes couchés tôt.

1er jour : Chinatown, Quays et Marina Bay

Pendant les premières heures du premier vrai jour à Singapour, nous avons décidé de visiter Chinatown, Boat et Clarke Quay en nous partageant entre les temples chinois, les étals, la street food, les bords de la rivière et les clubs chics pour arriver à Marina Bay… nous n’avons pas pu résister au charme et à l’appel de Marina Bay Sands qui, même s’il s’agit simplement d’un hôtel, est devenu pour sa forme et sa hauteur, ainsi que pour la magnifique piscine à débordement avec vue, l’un des symboles les plus aimés et connus de Singapour.

Et comme nous ne pouvions pas nous le permettre pour la nuit, nous avons admiré la baie depuis un autre point d’observation, le Singapore Flyer, la deuxième plus haute grande roue du monde. Oui, une autre des nombreuses premières de cette ville fabuleuse. La première journée s’est terminée au Food Trail, un hawker center moderne réalisé dans le style des années 60, près de la roue, où on a mangé une assiette de nasi goreng parmi les meilleurs de tout mon voyage dans une ambiance d’un autre temps.

Jour 2 : Kampong Glam et Little India

L’idée était de visiter Sentosa le deuxième jour pour profiter du dernier jour dans la ville de Singapour mais finalement nous avons préféré reporter les plages et consacrer cette journée à la visite des quartiers colorés de Kampong Glam et Little India puis terminer la journée par une promenade sur Orchard Road. Et puisque dans cette célèbre rue commerçante nous n’avons rien trouvé à manger à des prix abordables, nous avons déménagé à Bugis où, cependant, maintenant pas même l’ombre d’endroits ouverts (à Singapour les restaurants ferment à 22 !).

La dernière chance était de rentrer à pied et d’espérer trouver Foodclique, la petite aire de restauration sous notre hôtel que nous avions vue la première nuit, encore ouverte. Lorsque nous sommes arrivés à l’entrée, nous avons remarqué que presque tous les kiosques étaient fermés et qu’il n’y avait que quelques clients locaux. Nous essayons le japonais, le seul encore ouvert et pour la première fois on mange un plat japonais végétarien, le don de champignons, riz et champignons, pas mal même si trop sucré pour mon palais.

Jour 3 : L’île de Sentosa et les jardins de la baie

Petit-déjeuner (près de 20 euros pour deux) et ensuite course jusqu’au métro, destination Bayfront, d’ici en 15 minutes le long de la promenade Sentosa vous atteignez Sentosa gratuitement. Toutes les autres voies sont payantes. Pour ceux qui ne connaissent pas cette île, une petite introduction s’impose (pour en savoir plus, lisez ce billet sur Sentosa), car c’est un endroit tout à fait unique. Le petit atoll situé au large de Singapour n’est pas, en fait, le paradis naturel et marin auquel on pourrait s’attendre, mais plutôt un grand parc d’attractions à ciel ouvert offrant une infinité d’attractions différentes, accessibles à un prix non négligeable.

Parmi les plus célèbres, les studios Universal et le plus grand aquarium du monde (en parlant des primates) après celui de la Chine, Chimelong Ocean Kingdom. Nous avons décidé de nous contenter de jeter un coup d’œil, de visiter les plages et d’atteindre le point le plus méridional du continent asiatique, une petite île en face de la plage de Palawan, accessible par un suggestif pont suspendu. Magnifique, ça n’avait même pas l’air d’être à Singapour. Nous restons ici pendant une heure environ, puis nous retournons dans la rue (en réussissant heureusement à éviter la foule de milliers de participants au marathon de Bob l’éponge, qui est aussi cette fois le premier en Asie) pour reprendre le métro.

Attraits touristiques

En quittant la station Lavender, nous sommes accueillis par une forte pluie tropicale qui, heureusement, ne dure que quelques minutes. Nous retournons à l’hôtel pour prendre une douche rapide et après une demi-heure nous sommes de nouveau dehors… c’est notre dernière nuit à Singapour et nous ne voulons pas perdre une seule minute ! A la tombée de la nuit, la destination idéale ne peut être que les merveilleux Gardens by the bay, qui selon tous sont incontournables et, plus on s’approchait, plus on en avait la confirmation.

C’était vraiment étonnant et quand, à un moment donné, la Garden Rhapsody a commencé, une merveilleuse symphonie de musique et de couleurs, nous étions complètement enchantés. Le spectacle Supertree était vraiment magnétique, on avait l’impression d’être à nouveau un enfant et on était si heureux qu’on ne pouvait contenir mon émotion. Si vous passez par Singapour, allez-y, il a lieu tous les jours, dure environ trente minutes et est gratuit. Notre voyage dans cette belle ville se termine donc et nous sommes prêts à rejoindre la prochaine destination, l’île de Bali.

Plan du site