Petit guide de voyage pour passer 3 jours à Dublin

Publié le : 24 novembre 20225 mins de lecture

A travers cet article, on vous raconte nos trois merveilleux jours passés à Dublin afin que vous vous inspirez pour votre prochain voyage en Irlande.

Nous étions tous les deux absents de Dublin depuis trop longtemps. En 20 ans, une ville change complètement. On ne peut pas vous dire exactement combien Dublin a changé pendant tout ce temps où nous ne l’avons pas visitée, mais on peut vous dire avec certitude que l’atmosphère dont on se souvenait, ce lien avec une musique qu’on aime, est toujours là et fait partie intégrante de la culture de la ville, avec la Guinness bien sûr !

Et maintenant, on vous emmène avec nous pour savoir quels sont les incontournables qui, à notre avis, font d’un voyage de trois jours à Dublin un moment inoubliable.

Lors d’une visite à Dublin, de nombreux sites d’intérêt de la ville irlandaise méritent d’être vus, de la brasserie la plus célèbre du monde, celle de Guinness, aux nombreux lieux caractéristiques à l’atmosphère magique.

Guinness – Visite du musée de la bière emblématique de l’Irlande

Pour nous, voyager, c’est rencontrer des gens, apprendre à les connaître et essayer de s’imprégner de leur culture. Il était donc impossible de passer trois jours à Dublin sans être fasciné par le lien unique qui unit les Dublinois à ce qu’ils appellent communément « The Black Stuff », la Guinness.

La boisson noire nous a ouvert ses portes et nous avons visité la Storehouse (le musée de la Guinness) et pris un apéritif au Gravity Pub, mais ce qui restera à jamais dans nos mémoires, c’est qu’elle nous a aussi fait connaître ses coulisses dont nous vous avons parlé dans ce billet : Guinness Storehouse Dublin.

Trinity College

Le Trinity College n’a pas besoin d’être présenté. Nous vous conseillons d’aller au-delà de la bibliothèque, justement célèbre, jusqu’à la sculpture d’Arnaldo Pomodoro. On adore cet artiste et on ne savait pas qu’il y avait une de ses œuvres à Dublin, quand on l’ai vue, mes yeux ont littéralement pétillé de splendeur.

Nous nous demandions : mais qu’en est-il de Dublin, que voir dans les environs ? La réponse est Howth, un petit village de pêcheurs sur la côte à 25 minutes en DART de Dublin. Le véritable joyau de la région est le sentier qui longe les falaises.

Il y a deux points d’accès, depuis le village ou depuis Howth Summit (le point le plus élevé du promontoire) où vous arrivez en bus depuis Dublin. Depuis le sommet de Howth, vous avez une vue spectaculaire sur la baie et vous pouvez descendre jusqu’au phare de Bailey en 15 minutes environ.

Howth est un port de pêche animé où vous pouvez voir chaque jour des bateaux de pêche colorés décharger leurs marchandises et où vous pouvez observer des phoques se détendre au soleil.

Une visite de la ville avec des locaux

Si vous cherchez une autre façon de découvrir Dublin et si vous voulez apprendre à connaître la ville à travers les yeux d’un vrai local, nous avons ce qu’il vous faut : visitez la ville avec The Locals. Nous avons rencontré notre local, devant la porte de la Guinness Storehouse et avec lui nous avons fait un tour de la ville qui nous a permis de connaître quelques joyaux hors des sentiers touristiques comme le NCAD (Art University), les graffitis du célèbre Tivoli et un chai inoubliable au café Indigo and Cloth.

La visite à laquelle nous avons participé était organisée par The Locals spécialement pour le groupe d’invités Guinness dont nous faisions partie pendant nos trois jours à Dublin.

Dublin, la rue des parapluies colorés

Il y a des rues avec des parapluies colorés dans de nombreuses villes, mais vous ne pouvez pas passer trois jours à Dublin sans prendre une photo ici, votre compte instagram vous remerciera. Vous pouvez le trouver dans Anne’s Lane, une rue latérale de Anne Street South.

Temple Bar

Aucun voyage à Dublin ne serait complet sans une visite à Temple Bar. Un conseil, si comme nous vous voulez ramener chez vous une photo de Temple Bar sans une myriade de personnes autour, allez-y le matin quand les touristes ne sont pas encore arrivés, mais tenez compte de vous battre avec les camions qui approvisionnent les pubs du quartier en bière.

Ne quittez pas le temple bar sans avoir vu Love Lane, un quartier plein de graffitis (ce n’est pas facile à trouver, même les gens que nous avons rencontrés dans la rue n’ont pas pu nous aider, heureusement que Veruska et Giuseppe vivent à Dublin, deux amis chers qui nous ont donné quelques conseils pour le trouver, cherchez-le entre Essex Street et Crane LN).

Plan du site